Le pouvoir d’attraction des infolettres corporatives

Créatrice de contenu

Dans le monde médiatique d’aujourd’hui, les contenus courts sont au centre des préoccupations des grandes plateformes de médias sociaux et des marques. D’Instagram à TikTok, des études montrent que la durée d’attention numérique moyenne des millénariaux et des représentants de la Génération Z, se situe entre huit et douze secondes. Le contenu court est donc le format idéal pour répondre à cette frénésie contemporaine, et les entreprises privilégient cette gratification instantanée et sans effort pour retenir leurs consommateurs numériques. Dans ce contexte, les contenus plus longs tels que les articles et les blogues peuvent donner l’impression de nager à contre-courant.

Si les formats courts peuvent paraître convaincants, du fait de leur rapidité à communiquer le message, de nouvelles statistiques démontrent que la plupart des gens ne désirent plus consommer d’informations par petites bouchées. Confrontés à une surcharge d’informations sans fin, les gens s’orientent de plus en plus vers un contenu approfondi, axé sur leurs centres d’intérêt. Plus précisément, nous assistons à un renouveau des contenus de longue durée sous la forme d’infolettres. Des plateformes telles que Substack, proposant des infolettres par le biais d’abonnement, ont récemment gagné en popularité, avec plus de 250 000 abonnés payants. De plus leurs 10 principaux créateurs de contenu, génèrent collectivement plus de 7 millions de dollars en revenus annuels.

Le succès de ce type de plateforme témoigne de l’épuisement du public face à la masse de médias numériques, qui mettent de l’avant les formats courts. Les gens en ont marre des fausses nouvelles, des « clickbait », des débats sans fin et des tendances virales. La même saturation sensorielle qui accroche les individus aux flux des médias sociaux a également laissé beaucoup de gens désenchantés, par une perte de confiance envers les médias qu’ils consomment. Valerio Bassan, contributeur de Substack, a déclaré : « Les infolettres apportent une réponse claire à la question numéro un dans les médias aujourd’hui : comment pouvons-nous rétablir la confiance entre nous et nos lecteurs ? Les lecteurs redécouvrent un sentiment de connexion authentique et d’immédiateté dans les infolettres, ce qui mène à un mouvement de balancier où les consommateurs se concentrent de plus en plus sur les créateurs individuels et sur un contenu de grande qualité, en format long et détaillé. Une récente étude sur le marketing par courriel menée par Hubspot, a révélé que 73 % des consommateurs préfèrent que les communications des entreprises se fassent par courriel, sous la forme d’infolettre, et que les lecteurs passent 80 % plus de temps sur les sites Web qui communiquent avec eux par courriel.

Quelques facteurs essentiels expliquent l’efficacité et la pertinence des infolettres. Ces derniers offrent cohérence et nostalgie aux lecteurs, en leur rappelant le caractère direct et informel du contenu de l’ère prémédias sociaux. Le journaliste Falon Fatemi a résumé à Forbes la valeur nostalgique des lettres d’information : « Les lettres d’information conservent une partie de l’intimité des premiers jours des médias numériques, lorsque l’écriture en ligne semblait moins soignée et plus impulsive. Contrairement aux messages des influenceurs et aux contenus commandités, les lettres d’information brisent le quatrième mur en permettant à une personne de s’adresser directement à une autre, en abordant des sujets qui lui tiennent à cœur. La nostalgie permet aux entreprises de construire des relations authentiques, basées sur la confiance et la connexion avec le client.

Les marques doivent continuellement déjouer l’algorithme des plateformes de médias sociaux, en naviguant dans les métriques insaisissables des likes et en se battant pour émerger, parmi des milliers d’autres créateurs de contenus. Dans cet océan d’information, il peut être difficile de se démarquer et de capter l’attention de son public. Par nature, le contenu court est moins distinctif et fournit surtout des informations superficielles à votre audience. Le contenu long donne à vos lecteurs, des informations plus pertinentes à assimiler et peut retenir leur attention sur des périodes prolongées. Alors que de nombreux contenus numériques s’adressent à des publics de masse sur des plateformes généralistes, les infolettres atterrissent directement dans la boîte de réception du consommateur. Avec ce média, les entreprises gagnent du terrain en comprenant les intérêts de leurs lecteurs et en rédigeant un contenu attrayant et créatif spécialement pour eux.

Les études publiées dans le rapport Trew State of Marketing, démontrent que le public désire obtenir un « contenu approfondi », qui réponde à ses besoins spécifiques. Le format se l’infolettre, permet aux marques de partager des informations de façon accessible, avec un contenu qui comble ces besoins. En rédigeant des textes plus longs, vous pouvez mettre de l’avant, l’expertise de votre entreprise et démontrer l’attention que vous portez aux intérêts de vos clients. Nous avons tous besoin d’informations accessibles, pour nous instruire et nous permettre de résoudre des problèmes complexes, que ce soit par l’intermédiaire d’un ami, d’un blogueur ou d’une entreprise. La capacité à présenter vos idées uniques par le biais d’infolettres soigneusement rédigées, permet à votre entreprise de s’inscrire dans le réseau de ressources de votre public avec une pertinence constante, à l’écart des tendances éphémères des médias sociaux. Les contenus courts peuvent créer une dépendance étant donné qu’ils se consomment rapidement, mais ils peuvent vite devenir décevants lorsque l’on souhaite obtenir des informations détaillées sur un sujet et que l’on se retrouve seulement avec un résumé succinct de la situation. Les infolettres contenant des histoires et des idées réfléchies offrent plutôt aux lecteurs une expérience immersive et satisfaisante.

Les études révèlent également que les contenus plus longs améliorent systématiquement la quantité et la qualité des réponses des clients. Les contenus longs donnent lieu à davantage de partages, de taux de conversion et de ventes que les contenus courts, ce qui montre que les efforts déployés dans les infolettres sont récompensés par l’engagement et la création de réseaux. Cela ne veut pas dire que le contenu court n’a pas de valeur ou de place dans l’écosystème numérique. Les contenus longs et courts doivent cohabiter, pour permettre une stratégie de communication diversifiée. Par exemple, vous pouvez réutiliser le contenu complet de l’infolettre pour produire des documents courts tels que des citations, de courtes vidéos et des articles, qui constitueront une double ressource pour votre entreprise.

Les infolettres permettent d’établir des relations loyales, car les lecteurs attendent avec impatience les perspectives uniques de votre entreprise et s’y fient. Elles ne permettent pas toujours de mesurer facilement le nombre de likes et de partages. Cependant, le contenu long format permet aux entreprises de développer un dialogue authentique avec leur communauté et de s’assurer que les clients restent connectés à leur écosystème numérique. Grâce aux infolettres, les gens peuvent comprendre l’histoire de votre marque et voir la passion qui se cache derrière vos services. Grâce à une narration détaillée, vous pouvez partager l’aspect humain de votre entreprise, faire connaître les personnes qui composent votre équipe et votre parcours en tant qu’entrepreneur. Les lecteurs peuvent découvrir la mission de votre entreprise et s’y attacher, grâce à des informations précieuses et à des récits authentiques et émouvants.

Les infolettres offrent aux entreprises l’espace nécessaire pour promouvoir leur expertise, développer des relations privilégiées avec les clients et positionner votre entreprise non seulement en tant que contributeur, mais aussi en tant qu’autorité dans votre secteur d’activité. Le contenu long nécessite de la recherche et de la créativité, mais il s’agit d’un investissement dans le succès continu de votre entreprise. Même si le contenu court et celui des médias sociaux resteront accessibles pendant un certain temps, la lettre d’information elle, est envoyée directement dans la boîte de réception de vos clients. Par conséquent, si les plateformes de contenu court disparaissent, l’entreprise reste en contact avec ses clients. Tansley demeure convaincu de l’influence, de l’humble infolettre. Nous constatons que ce moyen de communication regagne de l’influence dans le paysage médiatique actuel, et que le pouvoir de l’écriture authentique perdure.

Partagez